14 mars 2018

constat...

Je n'aurais pas, il y a 20 ans, eu seulement l'idée de faire le constat que je vais faire, et qui n'est ni une fuite, ni une revendication hargneuse, mais le rappel d'un fait : Je suis né Français et Catholique. Aujourd'hui, parmi tout ce qui se défait et se refait, se réoriente autour de nous, marquer cela comme un souvenir installe déjà une différenciation. En 20 ans, ce qui était devenu une évidence a commencé de devenir une particularité. Français et Catholique, parce que c'est un fait. Ce que j'en pense aujourd'hui n'importe... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 20:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

16 novembre 2017

l'Islam, la nouvelle guerre des gauches...

Depuis que les réseaux sociaux sont devenus le premier salon  où l’on cause, on a fini par s’habituer à ces polémiques qui démarrent à la vitesse d’un micro-processeur de dernière génération, contaminent en quelques millisecondes la twittosphère, accumulent les « j’aime » sur Facebook, donnent du grain à moudre aux télés d’information en  continu en panne d’informations et d’idées, aux radios soucieuses de ne pas prendre une minute de retard… pour trouver un écho dans la presse écrite, qui a brade trop souvent ses... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 13:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 novembre 2017

La contrainte...

  Je n'ai aucun désir de tuer des hommes, je sais tout cela, seulement voilà, ils me possèdent déjà, ils m'appellent, et je sais que, envers et contre tout, j'irais. Pourquoi, mais pourquoi ? Je me demande pourquoi. Je l'ignore. Peut être parce que la folie dans le monde est plus forte que la raison. Je ne suis pas un héros et je n'ose pas fuir. C'est une forme de contrainte. Je suis incapable de briser la chaîne qui étrangle 20 millions d'hommes. Il faudrait seulement montrer qu'on ne veut pas et que l'on n'a pas le droit de... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 19:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 octobre 2017

séduction...

  Rien de si aimable            qu'un homme séduisant,                           mais rien de plus odieux ... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 09:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 octobre 2017

Balance...

Libère-toi. Libère ta parole. Balance enfin tous ceux qui se sont mis un jour en travers de ta route, alors que tu étais né pour traverser la vie comme si elle était un grand jardin de roses, et que tu y es empêché par la présence même de cet Autre dont le premier défaut est de n’être pas toi. Balance ton voisin qui gare mal sa poussette dans le hall de l’immeuble et qui t’oblige à faire un détour pour sortir. Balance le professeur de ton enfant qui s’est permis de lui coller un 2 à son interro d’histoire au prétexte vaseux... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 10:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2017

Tâssez-vous un p'tieu...

Chez Mémé, il y a toujours une place pour l'invité de dernière minute. Même quand la table n'y suffit plus. " Tâssez-vous un p'tieu " lance-t-elle aux autres qui s'exécutent de bonne grâce. " Prends une chaise dans la salle et assieds-té " dit-elle au nouvel arrivant. Il reste bien un vieux fonds de gamelle dans le frigo à réchauffer, une tranche de jambon à partager, une tomate avec un oeuf dur et un peu de mayo en tube. A défaut, Mémé lance une poignée de spaghettis dans une casserole d'eau frémissante, ou vous fait un... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 00:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 septembre 2017

Avant...

Avant, nos aïeux firent la guerre de 70, nos pères , jeunes, celle de 14, où tombèrent presque tous nos paysans, vint ensuite, dès 36, la guerre civile en Espagne, dont la sauvagerie ensanglanta ce pays magnifique ; s'ensuivirent la guerre mondiale 39-45, avec son cortège d'abominations racistes, plus les conflits coloniaux, Indochine et Algérie, où je dus porter les armes. Mon grand-père échappa aux débâcles de Sedan, les gaz délétères blessèrent mon père au milieu des bombes de Verdun, je dus finir l'expédition de Suez... de... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 22:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 septembre 2017

c'était mieux avant...

On se demande parfois comment nos parents et grands-parents ont traversé toutes ces épreuves : 14/18 ( 1400000 soldats français tués, 3 des 4 frères de ma grand-mère maternelle morts dans les tranchées, son mari survivant de Verdun ), la grippe espagnole en 1918 ( entre 30 et 50 millions de morts dans le monde selon les estimations ), 39/45 et la débacle de Juin 40 ( plus de 100000 soldats français tués en une trentaine de jours, deux millions de prisonniers, les camps d'internement ), la destruction du Havre la ville de leur... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 01:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 juillet 2017

rêveur....

Aucune de mes idées ne me semble tout à fait légitime. J'ai les idées larges, ça laisse de la place pour celles des autres. Je n'adhère entièrement à aucun point de vue... Qu'on ne compte pas sur moi pour changer la société, elle me convient telle quelle. J'ai horreur des gens dynamiques, je ne suis jamais pressé. Je suis un rêveur. C'est ma grande force. Paresse, égoïsme, manque absolu d'initiatives, goût maladif de la solitude... J'aurais aimé rencontrer des gens normaux, comme moi, frivoles, gentils, sans ambitions... [Lire la suite]
Posté par thierrylehavre76 à 22:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 juillet 2017

nous existons...

Ne nous voyez pas comme des êtres " en devenir ". Ne nous considérez pas comme des entités transitoires. Des apprentis-enfants, des adultes-stagiaires. Non.  Que votre vie à nos côtés ne soit pas la longue attente du moment béni où nous atteindrons notre forme définitive, où nous serons enfin " finis ". Nous existons, là, tout de suite, tout le temps. C'est déjà nous, nous tout entiers. Nous sommes " finis " à chaque instant.   ( " Journal intime d'un bébé formidable " de Didier Tronchet )
Posté par thierrylehavre76 à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]