fourtoulitterofilosoficopoeticomic

24 août 2016

l'élévation...

Aucun texte alternatif disponible.

Monsieur Riche lève son verre, c'est l'élévation. Il le fait tourner dans la lumière, il dit :   " La robe est belle " et il boit. Quand Monsieur Riche boit un verre de vin, tout le monde se tait et attend. Après avoir reposé son verre, dans un silence religieux, Monsieur Riche prononce alors des mots et des phrases étranges : " Boisé... Astringent... Une belle finale vanillée... Souple et rond... Pourpre gras de bel effet... De belles jambes dans le verre... Le nez est très végétal... Une attaque pleine qui promet... Un nez de paille... D'où vient cet arôme de muse ? " Personne ne rigole. Toute l'assistance reste un moment silencieuse et inquiète, comme après la lecture d'un poème de Mallarmé. Quand on a rien compris. Quand Monsieur Riche a sifflé son verre de vin, il s'essuie la bouche d'un revers de main et il dit simplement à René : " La même chose, René ", et René lui sert la même chose. Monsieur Pauvre boit pour oublier, oublier qu'il est pauvre. Il cherche, au fond du verre, l'infini. Monsieur Riche, l'infini, il ne connait pas. Il préfère le fini.

 

( " Les mots des riches. Les mots des pauvres " de Jean Louis Fournier )

Posté par thierrylehavre76 à 00:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


23 août 2016

fragile et important...

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Lequel des deux fit-il l'amour à l'autre ? Il me sembla ce soir-là que les gestes naissaient ensemble, dans une fièvre tremblante et maitrisée -- comme si trop de hâte eût injurié le mystère des silences qui nous poussaient l'un vers l'autre. Les cheveux dénoués de Julia se mêlaient aux herbes longues, et l'odeur de sa peau à celle des rosiers sauvages. C'était fragile et important.

( " Sundborn ou les jours de lumière " de Philippe Delerm )

Posté par thierrylehavre76 à 11:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 août 2016

Havrais dire...

 

Hier soir sur FR3 Normandie,

mon Potavrais Dan nous a parlé de son blog passionnant

sur Le Havre d'autrefois et d'aujourd'hui :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/seine-maritime/le-havre/un-blog-pour-raconter-le-havre-d-autrefois-1067633.html

 

 

http://havraisdire2.canalblog.com/

Posté par thierrylehavre76 à 16:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 août 2016

" P " comme Peinture...

L’image contient peut-être : plein air

cela va tellement bien au Havre ! Barbizon, vers 1835, avait donné le ton, celui du contact direct avec plus de nature et sur le tas. Mais aux artistes enthousiastes il fallut bientôt encore plus de lumière, plus d'espace et de grands horizons. Le Havre, à quelques heures de chemin de fer de Paris, leur tendait les bras. Ils accoururent, de plus en plus séduits, de plus en plus nombreux, Parisiens et Normands, pour peindre la mer, notre port, la baie et ...ses couchers de soleil. C'est Monet qui disait " vouloir être enterré dans une bouée pour rester à jamais plus près de la mer ". Courbet, Caillebotte, Bazille, Toulouse-Lautrec, Jongkind, Pissarro, Marquet, Ausset... mais aussi Boudin, Braque, Dufy, Friesz, Binet, Adam, Saint-Delis, Pailhès, Lecourt et bien d'autres se succédèrent pendant un siècle en s'éblouissant de nos éclairages.

( " Le Havre de A à Z " de Jacques Grieu )

 

 

Illustration/Tableau de Claude Monet : http://www.wikiart.org/en/claude-monet/the-grand-dock-at-le-havre-1872

Posté par thierrylehavre76 à 10:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

10 août 2016

bobards...

Aucun texte alternatif disponible.

Les gens adorent qu'on leur raconte des bobards,

ça commence par le petit Chaperon rouge et la Belle au bois dormant

et ça continue toute la vie avec Marie et le Petit Jésus qui marche sur l'eau.

 

( " Lentement, Place de l'église " de Pascal Sevran )

Dessin de Deligne : http://deligne-dessins.tumblr.com/

Posté par thierrylehavre76 à 20:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


09 août 2016

la vie est belle...

L’image contient peut-être : texte

Posté par thierrylehavre76 à 23:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 août 2016

passage...

Aucun texte alternatif disponible.

Tout passe, les heures, les nuages dans le ciel, la vie des hommes, emportés de la naissance vers la mort. Ne t'attarde pas à la chronologie affective des choses. C'est une très mauvaise manière de voir le monde. Fais de chaque seconde une expérience enrichissante sans t'inquiéter du temps qui fuit et des matins qui ne reviennent plus. Le présent est la seule chose qui n'ait pas de fin.

( " Préceptes de vie issus de la sagesse amérindienne " de Jean Paul Bourre )

 

Illustration : Montre molle de Salvador Dali : http://equerre.blogspot.fr/2014/09/montre-molle-au-moment-de-la-premiere.html

Posté par thierrylehavre76 à 00:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

03 août 2016

commémoration...

Photo de Thierry Cantel.

Arrive un âge où,

lorsque les bougies commencent à prendre plus de places que le gâteau, 

l'anniversaire n'est plus une fête mais une commémoration !

Quand on me complimente :

-- Vous ne faites pas votre âge.

Je réponds :

-- Oui, mais mon âge me défait.

 

( Guy Bedos )

 

 

Dessin de Geluck : www.geluck.com

Posté par thierrylehavre76 à 15:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 août 2016

et si le ridicule tuait...

Photo de Thierry Cantel.

Monsieur et Madame Nouveau Riche viennent de se faire construire une très belle villa provençale, en Picardie. Elle a une tour ronde comme les chateaux forts. Ses tuiles sont romaines, ses grilles en fer forgé espagnol. Des balcons, des terrasses, des balustrades dégoulinent de partout.

Sur la grande terrasse, ils ont installé un barbecue Louis XV en pierre de taille. Dans le jardin, il y a un bâtiment genre romain avec des colonnes. C'est là que Monsieur Nouveau Riche a installé la piscine, le jacuzzi et le sauna. sur le fronton, il a fait graver en caractères romains : " Les Termes " ( sic ).

La propriété est recouverte d'un crépi rose bonbon, toutes les grilles sont vert amande. Elle est belle comme une pièce montée. Certains disent qu'elle est tarte. On la remarque de loin, au milieu de maisons en brique de la région d'Amiens.

L'intérieur est à l'avenant. Dés qu'on franchit le seuil, on est transporté dans un palais. Dans le hall, une rangée de colonnes doriques dorées vous accueille et vous met dans l'ambiance. Madame Nouveau Riche confie que les colonnes doriques sont en polystyrène, donc faciles à entretenir.

Les murs du salon sont tendues de peau de zèbre, enfin d'un tissu qui l'imite à merveille. Les meubles sont laqués blanc. La salle à manger a été traitée Louis XIII. On y mange le gigot assis sur des chaises en os de mouton et l'on y boit le champagne dans des gobelets d'étain, tout cela à la lumière des bougies avec en fond sonore, pour faire époque, de la sacqueboute.

Madame Nouveau Riche est particulièrement fière de son salon bibliothèque. Il est traité dans les camaïeux de mauve. Comble de raffinement, le décorateur lui a trouvé plusieurs mètres de " La vie des empereurs romains " reliés en cuir grenat, assortis aux rideaux parme.

La propriété est bien protégée. Elle a une porte blindée, des grilles aux fenêtres, une télésurveillance. Deux chiens policiers logent de chaque côté du porche monumental, dans leur niche provençale. Monsieur et Madame Nouveau Riche se méfient de tout, sauf du ridicule. Un jour, c'est lui qui les tuera.

 

( " Les mots des riches. Les mots des pauvres " de Jean Louis Fournier )

Posté par thierrylehavre76 à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 août 2016

Ca se verra...

 Photo de Thierry Cantel.

Quitte à mentir sur votre âge, au lieu de vous rajeunir, vieillissez-vous. Profitez de ce que vous êtes encore un peu jeune pour dire que vous êtes déjà vieux.... Quand vous serez vraiment vieux, ce ne sera plus la peine de le dire. Ca se verra.

( " Mon dernier cheveu noir " de Jean Louis Fournier )

 

 

 

Posté par thierrylehavre76 à 08:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]